La polémique scientifique autour du Dr Wakefield

A première vue, la polémique autour du Dr Wakefield se noue à partir d’un article qu’il publie dans le Lancet en février 1998 (Wakefield et al., 28 Fév 1998, pp351(9103):637-41), article dans lequel il envisage la possibilité d’un lien entre troubles envahissants du développement et vaccin ROR (rougeole-oreillons-rubéole) et son intention d’explorer cette piste :

 » We did not prove an association between measles, mups and rubella vaccine and the syndrom described. Virological studies are underway that may help to resolve this issue »

Ceci étant, il faut rappeler que l’objectif de la recherche dont l’article fait le bilan visait à explorer l’association de troubles intestinaux inflammatoires à des troubles du développement. L’hypothèse à tester était que les troubles intestinaux jouaient un rôle dans les modifications comportementales des enfants atteints.

Parmi les signataires de l’article, on peut noter la présence de représentants des départements de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent et de neurologie.

  • A l’appui de son article de février 1998, le Dr Wakefield citait 26 références. Parmi elles, 14 faisaient référence dans leur titre à l’autisme ou à des événement neurologiques, 3 au vaccin contre la rougeole dont un faisant le lien avec des événements neurologiques et aucun le lien avec l’autisme. Un certain nombre s’intéressent aux anomalies intestinales ou à l’immunophysiopathologie des enfants autistes.

  • En février 2011 (base ISI Web of Science consultée le 4 février 2011), l’article de février 1998 du Dr Wakefield était cité par 577 articles (dont 15 ayant pour auteur le Dr Wakefield) :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *